La Semaine Vulpine #1 : Nouvelle formule

Bonjour et bienvenue sur cette nouvelle rubrique !

La semaine vulpine c’est un format où je vous parlerai de plusieurs choses dans un seul article. Des jeux vidéo, une lecture, un zoom sur des personnes ou quelque chose en particulier (avec si possible un contenu spécial, comme une interview!) et au final des découvertes (Des streams, des vidéos, des sorties en approche, un petit jeu… c’est la surprise du chef !).

J’espère que je ne vous ai pas trop manqué pendant tout ce temps. J’avais tout expliqué sur la raison de mon absence sur un petit article rapide. Maintenant je vais essayer de vous donner un petit article plus souvent (ça peut être un article par semaine ou par mois. Ce format me demande beaucoup de travail et je ne sais pas quelle cadence je peux tenir, mais il y en aura plusieurs sur cette formule !)

Au programme cette semaine :

  • Deux jeux vidéo : Cat Quest et Livelock.
  • Une lecture : Arte de de Kei Ohkubo
  • Un Zoom : Milly Alexander, une talentueuse illustratrice.

Tout est dit, commençons dès à présent avec le premier point.

Jeu Semaine - Automne
Pour les jeux de la semaine, j’en ai deux à vous présenter qui sont très sympathiques. L’un se joue en solo alors que l’autre est plus sympa entre ami-e-s. J’espère qu’ils vous plairont. Personnellement, j’ai passé de bons moments dessus.

Cat Quest

Il s’agit d’un petit jeu solo développé par The Gentlebros. Il est super mignon, on y passe du bon moment et personnellement, j’ai pas su m’arrêter dans ma partie. Autant certains jeux me demandent des pauses, celui là, je suis même venu à presque finir tous ses succès Steam.

En bref :
Cat Quest est un RPG en monde ouvert dans lequel vous incarnez un petit chat pas comme les autres qui souhaite retrouver sa sœur. On y retrouvera différentes sortes de quêtes, comme des objets à retrouver (sauf que, vous inquiétez pas, y a des rebondissements), des monstres à chasser… Le tout enveloppé dans une histoire toute sympa avec des personnages adorables et drôles. Et surtout, un univers totalement chatnial !
– Développé par The Gentlebros, édité par PQube Limited. Il est sorti le 8 Aout 2017
– Le jeu est dans plusieurs langues, dont le Français. Compatible manette. Il est disponible sur Windows et Mac au prix de 12.99€ sur Steam (Et aussi sur android et iOS pour 4.99€, une arrivée sur Switch est prévue).
– Vidéo de présentation de Seldell disponible : Ici

Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce jeu. L’histoire me fait un peux penser à celle de Skyrim sur certains points. Mais en plus « tout public » puisque tout est super mignon et les gros mots sont remplacés par des mots de chat (vous comprendrez quand vous jouerez haha !) le décor est assez particulier puisque vous jouez directement sur la carte du jeu ! Et pour regarder la carte, on doit effectuer un zoom arrière. C’est vraiment chouette ! De plus, le jeu n’oublie pas les différents joueurs… on peut jouer toutes les classes d’un RPG normal. Et elles sont interchangeables en jeu puisqu’elles dépendent… de votre équipement ! Et si vous êtes du genre à vouloir débloquer tous les succès d’un jeu, ceux de celui-ci sont pas très difficiles !


Livelock

Livelock est un Twinstick Shooter en coopération à trois dans un monde post-apocalyptique. On y passe de bons moments entre ami-e-s, c’est pour cela que je vous le conseille aujourd’hui.

En bref :
– Twin-stick Shooter avec trois classes différentes (Un tank, un full dégât et un soutien) et des armes pouvant être améliorées et échangées. Mais aussi des capacités et un équipement (qui, je trouve, n’est pas mis en valeur et reste en arrière plan du jeu et de la customisation). Il y a plusieurs choix qui peuvent laisser place à différent builds pour finir le jeu et faire le meilleur score pour le classement (pour les personnes que ça intéresse.)
– Développé par Tuque Games, édité par Perfect World Entertainment. Sorti le 30 Aout 2016.
– Jeu avec plusieurs langues disponible dont le Français (également dans les voix !) Compatible manette. Jeu Windows sur Steam au prix de 19.99€.

J’ai beaucoup aimé le jeu, même s’il peut être moins passionnant en solo. Mais en coopération on passe de très bons moments. Au niveau graphique, le jeu est très beau, jolis effets de physique et de lumière. C’est très agréable à l’oeil. Au niveau du gameplay, c’est très simple à jouer. On comprends vite comment jouer, on se met rapidement dans l’ambiance et chaque classe a sa façon de jouer (bouriner avec l’un, rester en retrait avec l’autre… vous voyez un peu…). Les seuls hics (mais sans être très gênant) c’est qu’en cliquant sur rejoindre, on saute directement sur une partie ouverte avec des inconnus (au lieu d’avoir un menu pour rejoindre les ami-e-s) et le côté secondaire de l’équipement. On peut en retrouver d’autres, mais sans réelle importance.
Mais même si à mes yeux il faut l’acheter en promo (20€ c’est assez excessif pour ce qu’il propose), cela reste un bon jeu à partager avec des ami-e-s pour le plaisir de bouriner à travers les différents niveaux et boss.


Lectures - Automne

Arte

Arte.jpgDernièrement, j’ai pu découvrir un manga nommé Arte. Il s’agit d’un Seinen de Kei Ohkubo publié aux éditions Komikku. Disponible autour de 7.90€ en librairie.

Qu’est ce que ça raconte ? Il s’agit d’une histoire du 16e siècle où Arte, une jeune aristocrate de Florence passionnée par l’art qui se retrouve enfermée par ses devoirs et sa condition de femme. Sa passion étant mal vue pour une jeune femme, beaucoup de personnes se mettront à travers son chemin pour l’empêcher de vivre ses rêves. Jusqu’au jour où… Elle en a eu marre. Et là, c’est toute une aventure qui commence.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce manga. Parce que là où à l’époque la femme n’avait que peu de liberté, Arte se bat pour en avoir plus. Déterminée, elle ne s’arrêtera pas à toutes les fois où on la rabaissera. De plus, on a une grande immersion dans l’univers. Quand elle arrive au marché… on s’y croirait ! Les personnages sont fort attachants (sauf quelques ****** que l’on voit en début d’histoire, vous comprendrez en lisant) et on se met facilement à la place de l’héroïne. De temps en temps, sur une page on peut suivre une autre histoire qui contribue un peu à la principale.

J’ai vraiment eu un gros coup de coeur et j’ai hâte de continuer de lire les prochains tomes ! Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement mae partenaire Charlie qui m’a permis de connaître ce manga. (N’hésitez pas à aller sur son blog, ael fait de chouettes articles !)


Zoom - Automne

Milly Alexander

MagazineMockupV2

Pour cette première semaine vulpine, je voulais vous présenter une illustratrice pour laquelle j’ai un grand coup de cœur, il s’agit de Milly Alexander. Si vous voulez mieux la connaître, n’hésitez pas à aller sur son site pour voir ce qu’elle fait… Maiiiis… vous pouvez AUSSI lire cette petite interview et deux trois illustrations qu’elle a réalisé. Mais je vous conseille de faire les deux parce qu’il y aura plus de Milly sur le site à Milly ! Allez bonne lecture, c’est parti pour l’interview!

1- D’où t’es venue ta passion pour l’illustration ?

« A l’époque à 14 ans, j’ai rejoins ce que l’on appelle les forums RP, où on avait l’occasion de jouer des personnages à l’écrit sur des pavés plus ou moins courts, sur un univers donné. Cela faisait deux ans que je regardais et lisais des mangas (Naruto, Full Metal Alchemist, Kenshin le Vagabond pour ne citer que ceux-là). Puis je me suis fais deux amis solides avec qui les RPs en question sont passés sur Skype et nous nous faisions des soirées de RP où nous construisions des personnages et des univers, un peu comme dans un jeu de rôle classique. J’ai rapidement senti le besoin de dessiner mes personnages, de leur donner une identité physique. J’étais à l’époque très influencée par le travail de conception de personnages sur pas mal de jeux, alors moi aussi je voulais me prendre une « character designer ». Ça a été très difficile au début, on s’imagine toujours pouvoir faire des merveilles dès le début (rires). Mais globalement je dirais que les mangas, jeux et rps de l’époque m’ont poussée à travailler cette passion. En plus j’adore raconter des histoires ! »

2- Comment t’es venu ton univers que tu nous partages dans tes deux livres que tu proposes dans ta boutique ?

« Miria et Equilibrium sont en réalité deux univers de jeu de rôle romancé. Miria est un univers que j’ai développé seule, dont j’ai été la MJ (maître du jeu) depuis sa création. Equilibrium est un peu la même chose, mais je partage le rôle de MJ avec l’un des amis que j’ai rencontré en 2008. J’aime le principe du RP car il m’a permis de tester et de développer énormément de choses, je crois que c’est un loisir très répandu parmi les fanzineux français. Le RP vous permet de construire des personnages et une histoire, de voir si tel ou tel événement est cohérent et où il peut vous mener. Parfois on faisait n’importe quoi pour se lâcher (rires.). Tels qu’ils sont actuellement, on peut dire que mes bébés ont bien 6 ou 7 ans, mais leur forme définitive a à peine 2 ans pour Miria et 1 an pour Equilibrium. Dans les deux cas également, le héros est en fait… Une femme ! »


3 – Quels sont les bons et les mauvais côtés à être illustratrice ?

« Je ne saurais pas vraiment dire s’il y a des bons ou des mauvais côtés… L’illustration a été avant tout pour moi une façon de m’extérioriser et de m’exprimer dans une société qui ne me correspondait pas vraiment. J’ai bien sûr eu mes échecs, mes coups durs et mes conneries, mais je dirais avant tout que le métier d’illustrateur est un état d’esprit créatif permanent, on saisit nos idées du monde et des personnes qui nous entourent. C’est comme pour les gens qui font de la musique, ça nous permet de nous lâcher et de mettre sur papier (ou tablettes) des images qui nous passent par la tête, et par le coeur. C’est un très beau métier dans lequel on évolue tous les jours et en plus de ça on ne se noie pas dans une routine. Bien sûr il y a aussi des inconvénients. Je suis le genre d’artiste à trop me remettre en question et à me demander si tel ou tel projet fonctionnera bien auprès du public. J’ai aussi de grosses difficultés à rester zen face aux gens qui me réclament du travail gratuit mais ça c’est une autre histoire. Je travaille sur moi à ce sujet ! (rires). »


4- As-tu d’autres projets en ce moment ?

« En dehors de Miria et d’Equilibrium, pour le moment pas vraiment. J’ai une ébauche de scénario et de personnages gravitant autour du principe de spiritualité et de vies antérieures qui commence à germer dans ma tête, mais ce n’est pas très clair alors je ne sais pas quoi en faire. Je collabore sur un projet de JDR et on m’a proposé d’illustrer des couvertures de romans mais j’avoue que c’est un peu long de mon côté, parce que je fais passer mes propres projets avant ceux des autres. En tout cas, les projets sûrs à venir sont un roman pour Miria (j’aimerais idéalement écrire 2 ou 3 tomes) et une possible série courte sous forme de manga pour Equilibrium. »


5- Quelles sont tes inspirations ?

« Je m’inspire énormément des chartes graphiques de jeux-vidéos, où je trouve que les concept artists arrivent à beaucoup innover, je suis une grande fan des licences gérées par Square Enix, notamment les Final Fantasy depuis toute petite (merci maman !). Mes inspirations manga sont plus rares ; Je ne jure pratiquement que par Rurouni Kenshin, FMA et Vagabond. Sinon il y a évidemment quelques séries, je suis une grande fan de Game of Thrones, Vikings ou Outlander, globalement des séries sur l’histoire ou assez médiévales avec beaucoup de fantastique. Sinon il y a aussi les livres ; J’ai beaucoup apprécié lire les Harry Potter, je vous conseille aussi les Cerebium Sparks, d’Hedrick. Sinon une lecture qui m’a fait grandir, à l’intérieur ; La Pierre et le Sabre, et La Parfaite Lumière de Mr Eiji Yoshikawa. Ce sont de vraies perles ! »


6- As-tu un support préféré ? (Papier, Toile, Virtuel…)

« J’adore l’aquarelle ! Si vous me lâchez dans un rayon beaux-arts ou en magasin spécialisé, vous pouvez être sûrs que je baverai devant les papiers, les encres et les pinceaux, c’est presque une vraie boulimie compulsive pour moi. Je me suis mise il n’y a pas longtemps aux feutres, et au dessin au crayon sur papier teinté, sur lequel je trouve les rendus extraordinaires. Je fais aussi du dessin au numérique sur tablette graphique Wacom, mais le plus souvent je le fais pour moi car je m’en lasse assez rapidement. Si j’ai une technique que je pense solide en traditionnel, j’ai encore du mal à me décider sur la technique que je voudrais garder en digital, mais je pense que ça viendra. »


7- As-tu prévu de participer à des exposition/conventions prochainement ? Et où ?

« Je prépare actuellement la Valenciennes Game Arena, qui aura lieu dans le Nord, à Valenciennes les 30 septembre et 1er octobre. J’y vais avec deux copines que j’héberge à la maison, Lily-Fu et Bleuts, donc je suis certaine que ça se passera bien ! Sinon je serai également présente à l’Eure Nippone fin Avril 2018, à La Bonneville-sur-Iton, près d’Evreux, qui est un petit salon juste génial organisé par des amis géniaux. Je serai d’ailleurs l’illustratrice de leur affiche, c’est un grand honneur ! En dehors de ces conventions, je ne garantis pas ma présence ailleurs… Les projets à mener avant tout et des difficultés financières font que tout autre gros salon représente une prise de risque dont je ne sais pas encore si elle sera rentable. Ça peut donner une image très axée argent de nous autres, artistes, mais je vous assure que les salons ne sont pas de tout repos ! Et habitant dans le nord, mon accès aux conventions du sud est limité… Mais je tiens toujours mon public au courant sur Facebook ou sur mon site des prochains événements ;). »

Et voilà, merci à Milly Alexander de m’avoir accordé cette super interview.
Si jamais son travail vous plait, n’hésitez pas à la soutenir. Elle a une boutique où elle propose des originaux, ses livres mais aussi quelques goodies très accessibles. Et si vous voulez en voir plus, j’insiste mais n’hésitez pas à aller sur son site ! Elle y montre de très chouettes choses. Vous pouvez également la suivre sur Facebook, Twitter, Instagram mais aussi sur Twitch où elle fait un peu de jeu vidéo mais aussi du dessin, de la peinture… C’est à ne pas manquer !


Voilà c’est tout pour cet article ! Je vous remercie pour votre lecture. J’espère que le format et le contenu vous ont plu. N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cet article. Aujourd’hui j’ai fait un peu plus long de prévu, mais la prochaine fois vous aurez quelques conseils lecture et vidéos pour votre semaine. Mais j’évite de trop vous en dire, même si l’envie de vous teaser un peu est tentante !

Avant de conclure, je tiens à tous vous remercier. Votre soutien et votre gentillesse pendant mon absence m’a vraiment touché. Et voir que vous attendiez cet article, ça m’a vraiment fait plaisir.
Je tiens aussi à remercier Charlie pour m’avoir un peu aidé et pour m’avoir donné son accord pour que j’utilise l’image de Arte tirée de son blog. (Généralement j’utilise une photo perso, mais manque de chance, j’avais oublié mes tomes chez quelqu’un !)
Mais aussi Prophetie pour avoir découvert Livelock avec moi, c’est vraiment très chouette. Et aussi à Littérature en Folie pour m’avoir permis de jouer à Cat Quest dans sa grande générosité !
Puis finalement Milly, encore une fois, pour avoir été ma première invitée dans ce nouveau format mais aussi ma première invitée depuis le début de mon aventure ici. Merci à toi, t’es géniale !

J’espère que vous passerez de bons moments, que vous avez découvert quelques choses qui pourraient vous plaire et surtout… que vous prenez bien soin de vous. Amusez vous bien !

Fin - Automne

 

Publicités

8 commentaires sur “La Semaine Vulpine #1 : Nouvelle formule

Ajouter un commentaire

    1. Aww Miki ! 😀 Merci ! ça me fait plaisir que ça t’ai plu ! Logiquement, y a une sous-rubrique en plus mais j’ai trouvé que ça faisait trop pour ce premier numéro. Mais je pense qu’au prochain numéro ça pourrais te plaire ! Grosses papouilles à toi ❤

      Cat Quest est un peu répétitif mais j'ai pas trouvé ça très dérangeant 🙂

      Gros poutous ! ♥

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :